Pour la H18

Cette page est destinée, au fil de la campagne pour la H18, à accueillir des contributions depuis le 21 septembre 2021

16 octobre

Des balades au centre-ville asphyxié par les voitures seront organisées par un collectif neuchâtelois dès le 27 octobre. Ici se télécharge en PDF le flyer de présentation.

5 octobre

Certains référendaires et certains partisans de la H18 partagent une même lutte : engager des projets à visée écologique et social. Leurs moyens différent, entre les radicaux et les modérés comme nous. C’était la même différence entre les adversaires et les partisans de la loi sur le CO2 en juin ! Dans ce sens, il est bon de résumer les arguments des référendaires en vue de les discuter rationnellement.

30 septembre

Le Conseil général de La Chaux-de-Fonds, par la voix du Vert Christian Piguet,  a interrogé le Conseil communal sur les mesures compensatoires nécessaires quand le contournement sera effectif.  Le législatif est unanime à soutenir la H18 et le Conseil communal a satisfait les élus par ses réponses précises.

28 septembre

La motion populaire de Solidarités n’a pas été traitée au Grands Conseil cette session. Elle le sera fin octobre avec une réponse écrite du Conseil d’Etat.

23 septembre

Pour se faire une idée des décisions politiques combattues par le référendum, voici deux liens : d’abord le procès-verbal  (pages 3008-3061) du Conseil général de La Chaux-de-Fonds du 28 novembre 2019 qui a accepté le rapport sur le plan directeur partiel des mobilités (PDPM) lié au projet de contournement par 34 voix sans opposition. Ensuite le procès-verbal du Grand Conseil du 31 mars 2021  (débat du matin dès la page 64et de l’après-midi) qui a accepté le crédit combattu par référendum par 95 voix contre 7. A noter que la seule personne encore députée aujourd’hui est la Verte J. Lott-Fischer. Les autres se sont retiré-e-s ou ont été battu-e-s aux élections d’avril 2021.

21 septembre

L’article de l’abeille sauvage sur la ville de Galice, Pontevedra, une ville sans voitures mais avec beaucoup des contournements routiers, a beaucoup de succès. Il démontre que lancer un référendum est un droit inaliénable. Cependant  il n’est pas légitime d’utiliser des arguments non respectueux de la vérité, de la réalité et du possible.