Analyses politiques

Les illusions et l’enfumage de la motion populaire sur la H18 initiée par Solidarités Neuchâtel

Ejecté du Grand Conseil lors de l’élection du 18 avril 2021, le parti anti-capitaliste Solidarités veut torpiller le contournement routier de La Chaux-de-Fonds. La motion populaire citoyenne qu’il a initiée sera débattue au Grand Conseil fin octobre avec une réponse écrite du Conseil d’Etat. Si les citoyens neuchâtelois refusent de dépenser les 73 millions que leur coûtera leur part à la construction du contournement, Solidarités voudrait que cet argent soit revoté par le peuple pour améliorer le centre-ville de La Chaux-de-Fonds ! Cette proposition surréaliste est une illusion destinée à enfumer les citoyens récalcitrant à construire une nouvelle route cantonale et à justifier le référendum. Son argumentation montre que les motionnaires ignorent le mal-être des habitants de la ville et les dossiers empoignés par les autorités communales et cantonales depuis plusieurs années.

La première signataire de la motion est l’ancienne députée Solidarités de Neuchâtel, Zoé Bachmann, qui avait refusé le crédit voté au Grand Conseil le 31 mars 2021. Lors du débat passionnant où tous les groupes politiques s’étaient exprimés, aucun des quatre députés de son groupe n’avait pris la parole.

Cette motion voudrait que « la part cantonale allouée à ce projet, soit 73 millions de francs, soit allouée à une optimisation de la répartition des flux internes, des transports en commun et de la mobilité douce afin de désencombrer le centre-ville et d’offrir une zone piétonne aux habitant-e-s de la métropole horlogère, ainsi qu’une réduction globale du trafic en ville ».

C’est justement parce que le contournement routier existera que le centre-ville sera désengorgé. Sans lui, il est impossible de dévier autrement le trafic de Neuchâtel vers le Jura et Belfort et l’inverse.

Dans leur développement tortueux les motionnaires écrivent : « Il convient de mener une étude scientifique, non pas axée sur des formules statiques, mais sur des calculs analytiques dynamiques répondant aux ajustements de notre époque. En effet, l’étude d’opportunité du projet H18 date d’une décennie et de nombreux facteurs ont évolué depuis. Un crédit de cette ampleur mérite une adaptation aux dernières évolutions technologiques, environnementales et sociétales. L’objectif étant de revoir et d’optimiser la répartition des flux internes à travers le plan en damier, ceci afin de rapidement permettre de délester le centre-ville ».

Une pareille argumentation oublie l’essentiel : le but du contournement est de notamment de dévier les flux externes afin de désintoxiquer le centre-ville de toute la circulation qui vient du Jura et y va. Avec la J20 et les futurs contournements de La Chaux-de-Fonds ouest, tout le trafic venant du Locle vers le Jura (et l’inverse) ne passera plus non plus par le centre-ville. Et avec le RER, nombre de pendulaires Haut-Bas n’utiliseront plus leurs voitures dès 2035.

Le reste proposé par les motionnaires (améliorer l’offre en transports publics, favoriser des itinéraires adaptés à l’usage du vélo, soutenir la domiciliation en ville, mener une politique cantonale visant la réduction du trafic pendulaire) est sur les rails depuis longtemps et sera réalisé dans les quinze ans à venir.

Le Grand Conseil examinera cette motion fin octobre et à coup sûr la refusera. Il sera intéressant de voir comment les groupes politiques se positionneront, notamment les Verts, ouvertement divisés sur le référendum. Nous résumerons les débats fin octobre sur notre blog.

Catégories :Analyses politiques

Tagué:,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s