Analyses politiques

L’ensemble des partis du Conseil général soutient la H18

Le conseiller général des Verts de La Chaux-de-Fonds, Christian Piguet (par ailleurs co-président cantonal de la section neuchâteloise de l’ATE), a vigoureusement défendu la H18 devant le Conseil général au nom de tous les partis. Le Conseil communal lui a apporté des réponses précises et rassurantes sur sa volonté de garantir les mesures compensatoires voulues par tous les partis et la grande majorité de la population.

Voici le texte de son intervention du jeudi 30 septembre 2021,

et les réponses en rouge du Conseiller communal Théo Huguenin-Elie.

Christian Piguet, conseiller général des Verts, pendant son intervention
Le conseiller communal Théo Huguenin-Elie lors de son intervention

Evitement H18 : pour que La Chaux-de-Fonds ne meure pas !

La Chaux-de-Fonds, ville d’altitude, est bien placée pour les générations futures face au réchauffement par rapport aux grandes métropoles. Mais il lui manque encore une vraie zone piétonne, au centre-ville, des zones 30 km/h partout et une foule de cyclistes au lieu d’être envahie par les voitures. 

Comme le disait l’ancien Conseiller d’Etat Karakash : « Je n’ai aucune envie d’aller au centre-ville du Locle et de La Chaux-de-Fonds pour y passer un bon moment, parce qu’il y a des voitures partout. »

Or les opposant-e-s à l’évitement H18 ne font que parler de l’accroissement du trafic en ville. Ainsi nous demandons au Conseil Communal si ce sera vraiment le cas, suite aux très nombreuses mesures de modération du trafic prévues.

Nous avons entendu :

  • Que la rue Numa-Droz passerait à 40 km/h, voire 30 km/h en cas de norme de bruit dépassée (ou autre mesure) et 30 km/h la nuit.

La rue Numa-Droz passera effectivement au régime de 40 km/h en cas de norme de bruit dépassé. Elle ne passera pas en dessous (30 km/h) parce quelle est une collectrice et qu’elle doit rester plus attractive que les rues de dessertes du plan en damier qui seront toutes passées au régime 30 km/h. Par ailleurs, il est encore envisagé la pose d’un revêtement phono-absorbant et éventuellement l’installation de portail d’entrée à feu en entrée de ville, régulant le trafic aux heures de pointes..

  • Que les chiffres de trafic donnés dans la mise à l’enquête sont beaucoup trop hauts, prenant le maximum estimé, ne tenant pas compte de la réduction naturelle du trafic à venir (une partie des jeunes n’ayant plus de voiture, électrification), et finalement ne tenant pas compte des mesures de modération du trafic.

Effectivement, les chiffres sont un « worst case » si vous me passez l’expression. Ils prennent en compte l’augmentation naturelle du trafic selon les normes usuelles, soit 1,5%. Par contre, ils ne modélisent pas la diminution du trafic interne qu’induiront naturellement les mesures de limitation de trafic au centre-ville par le PDPM. En outre, il faut prendre en considération la perspective de la ceinture sud complète H18-N20 à l’horizon 2035 qui permettra de supprimer largement tout le trafic de transit par la rue Numa-Droz et également par l’avenue Léopod-Robert.

  • Qu’une grande zone piétonne serait créée dans l’hypercentre, puis des zones 30 km/h ou 20 km/h dans les quartiers.

Oui, cela est bien planifié et ces mesures sont déjà en route. Pour preuve les nombreuses zones 30 créées ces dernières années. Pas plus tard qu’hier le Conseil communal a signé les arrêtés de circulation pour la zone 30 entre Modulor à l’ouest, Versoix à l’est, Numa-Droz au nord et Serre au sud. La piétonnisation de la Place du Marché et des alentours d’ores et déjà décidée et faisant actuellement l’objet d’une démarche participative qui relève de cette même dynamique.

  • Que plusieurs rues est-ouest seraient rues cyclables (convention ATE-NE).

Oui, un projet de rendre la rue du Progrès prioritaire pour la mobilité douce par tronçon de zones piétonnes et de zones de rencontre est à l’étude. Conformément à un postulat du Conseil général, la rue du Progrès devra être requalifiée au moment de l’ouverture de la H18. Par ailleurs, un important projet allant dans ce sens sur la rue du Commerce sera bientôt présenté avec un horizon de réalisation en 2022. Par ailleurs encore, un projet de requalification de la rue de la Ronde pour relier le futur parking des Forains à la Place du Marché est en phase de finalisation et a déjà été présenté à la commission des infrastructures, de l’urbanisme et de l’énergie.

  • Que des mesures de bruit dans le centre-ville seront prises et à prendre si le bruit est trop haut (Convention ATE-NE). Idem pour des mesures de qualité de l’air.

Oui, les mêmes mesures que celle évoquées plus haut pour la rue Numa-Droz pourrait au besoin être étendue. J’aimerais tout de même rappelé que le contournement est par la H18 réglera le problème des rues actuellement les plus péjorées sur la bruit et la qualité de l’air, soit Hôtel-de-Ville, Neuve, Balance et Versoix.

  • Que des nouvelles bandes cyclables et de nouveaux parcs à vélos accroîtraient la part modale du vélo de 1% aujourd’hui à 5% en 2025 (Convention ATE-NE).

Oui, c’est résolument dans ce sens que nous nous engageons. Pour preuve la requalification des rues du Casino, du Dr-Coullery et de Pouillerel. Et ce n’est qu’un début !

  • Qu’avec le canton seraient prises des mesures de trafic concernant le délestage du trafic vers le centre-ville avec des moyens s’il y a lieu (contrôle d’accès, limitation de vitesse, itinéraires de transit, etc.). (convention ATE-NE).

Oui, j’y ai déjà répondu précédemment.

Effectivement, ce logo est déplorable, mais est représentatif de l’esprit de ceux qui portent le référendum : en d’autres termes, outre la piétonnisation de la Place du Marché, rien au centre-ville ne sera possible sans évitement par la H18 qui soulagera notre réseau d’extrême centre de 12’000 véhicule par jour.

  • Est-ce qu’avec la réalisation de l’évitement H18, le Conseil Communal peut nous confirmer qu’il s’engage à mettre en oeuvre toutes les mesures de modération du trafic mentionnée dans le Plan Directeur Partiel des Mobilités de La Chaux-de-Fonds, ainsi que dans la convention entre l’Etat, la Ville et l’ATE-NE (voir site ate-ne.ch), et encore d’autres (contrôle d’accès) si le trafic dépassait ce que l’on est en droit d’attendre dans une ville apaisée et conviviale ?

Une seule réponse : nous nous y engageons! Les rapports successifs portant sur le Plan communal des mobilités, sur les plan directeur partiel des mobilités liés à la H18, sur la piétonisation de la Place du Marché, comme le projet inscrit aux projets d’agglomération financés par la Confédération l’attestent.

Signé : Le groupe des VERT-E-S : Christian Piguet; le groupe POP : Julien Gressot; le groupe PS : Pierre-Alain Borel; le groupe PVL : Brigitte Leitenberg; le groupe PLR : Alain Vaucher; le groupe UDC : Andy Favre; le groupe du Centre : Manon Freitag

Interpellation de Christian Piguet, signée par tous les partis du Conseil général

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s