Analyses politiques

Une ville ultramecs

Si tout se passe comme prévu, dans trois jours à la Maison du Peuple, La Chaux-de-Fonds deviendra une ville ultramecs, avec 5 hommes au Conseil communal, un chancelier et trois hommes présidents du législatif jusqu’en mai 2023. Le plafond de verre s’abaisse, comme la couche de stratus à Neuchâtel, ville qui, elle, compte 54 % de femmes au Conseil général.

Nous l’écrivions le 27 octobre : « Une semaine après, le 16 novembre, aura lieu le premier Conseil général de la nouvelle législature. Lors de cette séance seront désignés les membres du bureau, c’est-à-dire les personnes qui, à tour de rôle, auront la charge de président-e du législatif. Ne serait-il pas opportun que tous les partis se mettent d’accord pour valoriser des femmes à ce poste et ainsi permettre à quatre élues d’occuper la fonction de première citoyenne de la ville ? Ce contrepoids à la puissance masculine de l’exécutif serait bienvenu. »

La présidence revient au POP qui compte trois femmes sur sept au Conseil général. Ce devrait être Karim Boukhris, un élu très expérimenté, qui deviendra président. Mais  tant Françoise Jeandroz que Marina Schneeberger auraient pu assumer cette fonction. Nous en profitons pour rendre hommage à la précédente présidente popiste Maria Belo, première citoyenne d’origine étrangère à accéder à cette fonction. Nous sommes contemporains et nous souvenons avec émotion et fierté de son accession à la présidence. Maria a bien voulu nous dire quelques mots le 20 octobre.

Maria Belo lors de sa dernière séance au Conseil général le 20 octobre 2020 aux Forges

À l’envers de ses convictions qu’il diffuse à travers une initiative sur la parité au Grand Conseil, le PS, comptant quatre femmes sur sept, propose comme vice-président (entrée en fonction en mai 2021) l’ancien chef du service des sports Alexandre Houlmann. Des effluves curieux émanent de ces fleurs élues (dont aussi le PDC Blaise Fivaz, ancien chef de la sécurité), retraités et anciens responsables de services dans l’administration qui ont envie de continuer leur travail au Conseil général. Grand bien leur fasse de se dévouer ainsi pour la communauté. Le danger les guette d’aller faire la police chez leurs anciens collègues, danger qui avait fait sortir de ses gonds Marc Arlettaz, traitant certaines interventions répétées de M. Fivaz de « sabotage« .

Le PLR, qui compte deux femmes compétentes, Sarah Curty et Crystel Graf, proposera un jeune élu expérimenté, ouvert (il vote pour l’initiative sur les multinationales, a voté pour la piétonnisation de la place du Marché), Cédric Haldimann. Mais un homme quand même.

Quand les séances du législatif pourront se tenir à nouveau dans la salle de l’Hôtel de Ville, nous aurons donc devant nous neuf hommes et zéro femmes jusqu’en mai 2021.

Une pareille ville ultramecs n’arrange pas l’image que nous voulons donner à l’extérieur, notamment à notre voisine Neuchâtel, qui compte 54 % de femmes au Conseil général contre 37 % chez nous.

Comme nous l’a écrit hier un cher ami amoureux des abeilles, « l’opacité de ce plafond [de verre] est inversément proportionnelle à celle de la mer de brouillard. Pourtant c’est ici que brille le soleil« .

Heureusement, cet astre brillera de tous ses feux dès mai 2023 avec l’accession à la présidence de la Verte Ilinka Guyot, qui devrait être dès lundi prochain 1ère secrétaire du bureau. Bravo les Verts pour votre succès et vos convictions qui passent, comme dirait Aristote, de la puissance à l’acte !

Et nous serons à la Maison du Peuple lundi prochain 16 novembre pour voir si le Conseil général accepte tacitement ces nominations proposées par les partis !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s