Analyses politiques

Les atouts de Madame Graf sont aussi ses handicaps

Beaucoup de Chaux-de-Fonnières et de Chaux-de Fonniers de gauche ou centristes ont voté Madame Graf au premier tour des élections pour le gouvernement. Parce qu’elle est jeune, parce que c’est une femme et parce que cette Chaux-de-fonnière parle « cash ». Ses indéniables atouts sont aussi, au moment des choix du second tour, ses grands handicaps.

Premier handicap : l’inexpérience parlementaire : fraîchement élue au Conseil général de La Chaux-de-Fonds le 25 octobre 2020, Madame Graf n’y a siégé que cinq fois et n’y est intervenue qu’une fois, pendant moins de dix minutes, le 23 mars 2021. Au Grand Conseil, elle n’a siègé qu’une fois comme députée suppléante, les 30 et 31 mars 2021.

Deuxième handicap : le non-féminisme : Madame Graf déclare dans Le Temps du 19 avril : « En tous cas je ne suis pas pas du tout féministe« . Ses positions sur Smartvote sont notamment celles-ci et concernent directement la condition et le statut des femmes dans notre société et notre canton :

  • Elle est très favorable à une hausse de la retraite (pex. à 67 ans) pour les femmes et les hommes, tout en précisant qu’il faut des dispositions temporaires pour les personnes proches de l’âge actuel de la retraite. 
  • Elle est très opposée à l’intégration du consentement dans la définition du viol.
  • Elle est très favorable à ce que le salaire minimum du Canton de Neuchâtel, fixé actuellement à 20CHF/h, soit supprimé. 
  • Elle est plutôt favorable à la libéralisation complète des heures d’ouverture des grands magasins.
  • Elle est plutôt défavorable à un contrôle plus strict de l’égalité des salaires entre femmes et hommes dans le Canton de Neuchâtel.

Troisième handicap : le manque de mesure et les excès de langage : dans un post Instagram du PLR, cette image prise devant les anciens abattoirs de La Chaux-de-Fonds est illustrée d’une phrase rappelant les formules chocs de Madame Thatcher, l’ultra-libérale première ministre britannique des années quatre-vingts.

Le 25 avril des personnes de notre ville et de notre région ont exprimé leur préférence pour Madame Graf au premier tour. La confirmeront-elles dans leur choix du second tour ?

Rien n’est moins sûr : c’est là toute la différence entre les deux tours dans une élection au système majoritaire. Les trois semaines de battement permettent de bien réfléchir !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s