Vivre en ville

Le MILLE DE LA CULTURE

Dans quelques semaines, un nouvel aménagement nord-sud de la ville sera une réalité, de la rue du Casino au sommet de la rue du Docteur-Coullery, devant le nouveau Muzoo. Il y a bientôt vingt ans, nous avions lancé l’idée d’un « axe de rencontres« . Aujourd’hui, du Carillon à l’entrée du Muzoo, il y a 1000 mètres qu’on pourrait exploiter en nommant ce parcours LE MILLE DE LA CULTURE.

Notre axe de rencontres « qui fait C-D-F » avait l’idée en 2003 de relier du sud au nord les institutions et emblèmes culturels majeurs de la ville. A l’époque, nous l’avions présenté dans le programme de législature du PS en 2004 et nous saluons aujourd’hui le réaménagement des rues du Casino et du Docteur-Coullery. Nous écrivions à époque :

« Enfin, on peut envisager le dévelopement d’un axe culturel nord-sud, allant de Beau-Site à la Maison blanche en passant par les 3 musées et leur parc, l’Heure bleue, le Conservatoire, la Bibliothèque, les maisons de naissance de Le Corbusier et de Blaise-Cendrars, le futur Naturama. Un parcours thématique, un nouvel aménagement et une modération du trafic doivent être pensés, en particulier rue Docteur-Coullery, rue empruntée quotidiennement par plusieurs centaines d’écoliers et d’étudiants. » Tel était, le 3 mai 2004, un paragraphe du programme du parti socialiste de La Chaux-de-Fonds pendant la dernière campagne électorale. J’étais l’auteur de ce paragraphe que j’avais proposé au parti d’après mon schéma de ce que j’avais appelé l’axe de rencontres. En effet, début 2004 avait eu lieu le referendum contre la zone de rencontres.

Cet axe de rencontres « fait » La Chaux-de-Fonds dans le sens qu’il construit, symboliquement, le sens de la ville : il relie nature et culture car on passe de la Maison blanche à Beau-Site (ou vice-versa) en parcourant un chemin qui où la nature est présente (Bois-du-Petit-Château) et visible. Il relie passé et futur (la tradition et la jeunesse) car on passe près des maisons natales de Cendrars et le Corbusier et des églises tout en côtoyant des écoles. Il crée une liaison entre tous les lieux culturels importants de la Ville : Maison blanche, Vivarium et Bois-du-Petit-Château, Bibliothèque, Conservatoire, Heure bleue, les Musées du Parc, Beau-Site. Il permet un aménagement piétonnier sur un axe où le trafic pourrait être modéré (Docteur-Coullery pour les bus uniquement et avec des petits commerces, rue du Casino à une piste et avec des petits commerces). Il offre au visiteur d’une future ville inscrite au patrimoine de l’Unesco une vision parfaite de l’orthogonalité de la ville. Il se relie aisément à la zone piétonne Espacité-Marché-Six-Pompes-Carmagnole.Bref, il fait sens, il se fait se rencontrer les divers éléments phares de la substance de notre ville. « 

Aujourd’hui qu’il est réalisé entre les musées, il faut aller encore plus loin et voir haut ! La semaine où est lancée le plateforme 1000metres.ch devant l’Altimille (et non « l’Altimètre » !), nous proposons notre MILLE DE LA CULTURE.

©dmusy

Sur le modèle de la rue célèbre d’Edimbourg, le Royal Mile, ou du Magnificent Mile de Chicago, notre modeste tracé commence au Carillon et se termine devant le Muzoo. 1000 mètres exactement à parcourir à pied selon un tracé à inventer (par exemple un marquage au sol). Autour de cet axe se trouvent les lieux culturels emblématiques de la ville. Départ (ou arrivée) dans le parc des trois musées, puis l’Espace de l’urbanisme horloger, les trois salles de concerts et de spectacles le long du Pod. Nous faisons une entorse à la ligne droite dans le parc de l’Ouest autour du buste de Chevrolet et suggérons que des panneaux explicatifs rendent hommage à Le Corbusier et Cendrars, nés à un jet de pierre. A l’ouest et à l’est, l’Ecole d’art, le Club 44 et l’ABC. Plus haut, la Bibliothèque de la Ville avant de terminer le MILLE DE LA CULTURE au nouveau Muzoo.

Nous espérons vivement que le Conseil communal s’inspirera de notre projet pour valoriser ce qu’il veut lui-même : une ville de culture qu’on peut parcourir à pied dans un cadre urbanistique unique. Le MILLE DE LA CULTURE est la meilleure carte de visite de La Chaux-de-Fonds, de proximité chaleureuse avec toutes et tous : les enfants, les touristes, les promeneurs, les amateurs d’art et … les piétons autochtones !

Catégories :Vivre en ville

Tagué:, ,

1 réponse »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s